Blog, Recettes

Saucisse et tagliatelles de carottes…

Une recette simple et rapide vous dites ? Malgré ce que l’on peut croire, la cuisine n’est pas réservée qu’à ceux qui ont beaucoup de talents… La preuve en est : je vous propose cette idée à faire à la maison. A vos stylos, à vos fourneaux…

Plus d’excuses avec ce motif là : nous pouvons très bien réaliser un petit plat rapidement, sans se prendre la tête, avec peu d’aliments et à moindre coût ! Aujourd’hui, je vous propose cette recette de saucisse de porc accompagnée de tagliatelles de carottes multicolores.

Ces variétés de carottes sont un peu oubliées de nos jours, laissant plutôt la place à notre traditionnelle carotte orange ! Et pourtant… Curieuse de les découvrir par moi-même, j’ai souhaité en achetant un petit assortiment. Pour moi ce soir dans cette recette, elles seront : violettes, blanches et jaunes !

Avant de les préparer, il faut savoir les découvrir au naturel. Rien de mieux donc qu’en les goûtant crues. Pour ma part, grande surprise et gros coup de cœur pour le parfum de la carotte blanche. Je me croyais dans le jardin de mon grand père, à ramasser et croquer dans ses carottes cultivées avec amour… Autant vous dire que sa saveur est top ! Les deux autres sont plutôt communes, sans goût différent de notre traditionnelle carotte orange.

La recette :
Après avoir pelées et nettoyées nos carottes, nous avons plus qu’à les éplucher avec un économe dans le sens de la longueur pour réaliser de belles lamelles (je n’ai pas de mandoline mais cela marche très bien aussi !).
Pour la cuisson, on les met directement dans une poêle chaude avec un peu d’huile. On remue régulièrement pour qu’elles soient cuites de façon homogène. Personnellement, je les aime croquantes donc c’est très rapide ! Pour réhausser le goût des carottes, j’y ai rajouté à la dernière minute une gousse d’ail et du persil frais découpés en petits morceaux.

En attendant, on n’oublie pas de faire cuire notre saucisse dans une poêle bien chaude et sans matières grasses. Tournez-la souvent pour qu’elle soit bien cuite en son cœur. On compte environ 10 bonnes minutes : il ne faut pas que la viande soit rosée.  Voilà, c’est prêt à être dégusté !
La seule chose dommage dans le résultat final est la couleur de notre accompagnement : la carotte violette a tendance à décolorer

Rapide, simple, coloré… Vous me le confirmez bien non ? 😉

Petit astuce anti-gaspi !
Quand vous avez réalisé vos lamelles de carottes, il arrive un moment où il n’est plus pratique d’en couper davantage (à moins d’y laisser un bout de doigt). C’est bien dommage car les morceaux restent tout de même importants. Attention, on les garde ! Ils pourront vous servir pour agrémenter une soupe, un riz pilaf ou un accompagnement de légumes, parfumer un bouillon ou tout simplement pour se préparer une bonne entrée en les râpant

Et vous, vous connaissiez ces variétés de carottes colorées ?
Bon appétit et à très bientôt 🙂

Laisser un commentaire