Blog, Recettes

Mon bouillon et ses gyozas…

Je vous propose pour ce week-end une idée de recette anti-gaspi, parfaite pour un dîner… A vos stylos, à vos fourneaux, je vous donne la recette d’un bon bouillon arrangé avec des ravioles japonaises !

Je ne sais pas vous mais moi avec ce froid, ce temps tout gris, j’adore réaliser un repas réconfortant… Vous savez maintenant que la chasse au gaspillage alimentaire fait aussi partie de mes priorités donc je vous donne mes tuyaux culinaires ! 😉

Sachant que j’allais préparer ce bouillon arrangé, j’ai réalisé à un de mes repas précédent de la volaille (poulet rôti au four) où j’ai gardé tous mes os et mon jus de cuisson. Vous allez comprendre pourquoi… ! J’ai voulu compléter ce bouillon par des ravioles japonaises, qu’on appelle gyozas, afin de faire un repas complet.
C’était ça ma surprise !!! 😀

Les ingrédients :
Pour la pâte à ravioles :
– 300g de farine de blé
– 160g d’eau (16cl)

Pour la farce (à varier selon vos envies !) :
– 300g de crevettes roses
– Champignons noirs déshydratés
– Légumes divers : butternut, chou frisé…
– Gingembre frais, ail, ciboule…
– Sésames torréfiés

Pour le bouillon :
– Carcasses des crevettes roses
– Déchets d’os de volaille et jus dégraissé
– Légumes divers : une carotte, vert de poireau, feuilles de chou, feuilles et tiges de persil frais, oignon…
– Épices : curcuma, curry…
– Et tous autres déchets de légumes selon vos goûts et votre frigo ! 🙂

Pesez séparément pour notre pâte 300g de farine et 160g d’eau et les placez au réfrigérateur pendant 1 à 2h.

En attendant, on prépare la garniture et le bouillon !
Pour ce qui est de la farce, j’ai décortiqué les crevettes en gardant tous les déchets. J’ai pris tous les ingrédients que je souhaitais avoir à l’intérieur de ma préparation que j’ai haché finement. Au niveau des quantités, j’ai fait clairement au pif… J’ai ajusté les portions en fonction du visuel que je voulais que cela donne au niveau des couleurs ! ^^

Pour le bouillon, j’ai fait revenir un oignon haché grossièrement dans un peu d’huile d’olive puis je fais revenir mes crevettes et mes os. Je fais saisir quelques minutes et j’y ajoute tous mes légumes coupés en morceaux. On remue bien quelques instants et on couvre les aliments avec deux litres de bouillon (eau bouillante avec la gelée du jus du poulet rôti dégraissé). On baisse légèrement le feu puis on laisse porter à ébullition tout doucement et pendant longtemps pour qu’il soit bien parfumé !

Une fois le bouillon finit, on le passe tout simplement au chinois pour le filtrer et enlever tous les dépôts. On remet sur le feu un petit peu puis on réserve…

Pour la préparation de ma pâte à gyoza, on place la farine sur un plan de travail en faisant une fontaine au milieu. On y déposer toute l’eau froide délicatement au milieu. Avec la main, du bout des doigts, on mélange l’eau à la farine en tournant, de l’intérieur vers l’extérieur jusqu’à former une pâte. Avec la paume de la main, on pétrie bien en la poussant et l’écrasant devant nous. Puis former une boule, la fariner légèrement et l’envelopper dans un film alimentaire. La déposer au réfrigérateur pour 1 heure.

Une fois notre pâte bien reposée, on la travaille un peu pour l’attendrir puis on forme deux parts à l’aide d’un couteau. Façonner une des deux moitiés de façon à obtenir un rouleau d’environ 55 cm de long et de 1 à 1,5 cm de diamètre. Tranchez ensuite la pâte en morceau de 2,5 cm environ, les étaler au rouleau puis réaliser des cylindres avec un emporte-pièce. Une fois nos disques prêts, on y verse notre farce au milieu, on humidifie la moitié d’un bord avec de l’eau puis on replie en chassant bien l’air. Une fois rabattu, on fait un pliage pour lui donner sa forme si spéciale !
(Voilà le visuel tiré de mon livre de recette)…

Voilà, toutes les préparations sont terminées !
Vous n’avez plus qu’à servir le bouillon bien chaud et y déposer des ravioles préalablement pochées dans une eau bouillante (environ 2-3 minutes en fonction de la grosseur).
Petit astuce : pour conserver vos gyozas bien chaude une fois cuite, déposez les dans votre bouillon pour qu’il les parfument et les maintiennent à température ! 🙂
J’espère que cette nouvelle idée vous plaira… Inspiration tout droit venue de ce super bouquin ! Je vous confirme qu’il faut un peu de patience pour les réaliser mais le résultat est tellement bon

P.S. il vous reste des ravioles en rab’ ? Déposez-les sur une plaque en les séparant bien puis les mettre au congélateur… Une fois qu’elles seront bien congelées, vous pourrez les mettre en poche et les servir à nouveau pour un autre repas ! Elles tiendront toujours bien à la cuisson et vous pourrez les faire ébouillanter même si elles sortent du congélateur, ça marche très bien 😉

Laisser un commentaire