Blog, Conseils & Astuces

Collations ou grignotages ?

Dans la matinée, l’après-midi ou la soirée, il peut arriver d’avoir une fringale et de manger un petit quelque chose… Collations ? Grignotages ? Je vous en dis plus dans cet article pour faire le point sur ces deux termes !

Vous, comme moi, il peut nous arriver d’avoir un petit creux dans la journée entre les repas. Rien d’alarmant, cela peut tout à fait être expliqué et même normal. Pour que cela soit plus clair, il faut se poser les bonnes questions avant tout…

Pourquoi avons-nous faim entre les repas ?
Ce questionnement est la clé pour bien définir la raison de notre « fringale hors repas ». Plusieurs possibilités s’offrent à nous :

Alors, « vraies collations » ou grignotages ?
D’une manière générale, un grignotage est souvent riche en graisses et en sucre et peut-être aussi bien salé que sucré (en fonction des goûts et des envies de chacun). Une collation, elle, est plus souvent saine et équilibrée.

La différence s’explique aussi sur le fait qu’une collation conserve notre équilibre alimentaire de la journée, avec nos « quotas » alimentaires des groupes d’aliments. Les grignotages, eux, sont vraiment du bonus favorisant une prise de poids facilement !

Et quoi manger dans ces cas là ?
Pour qu’une collation puisse nous rassasier un minimum, il est conseillé d’avoir dans la majorité des cas (mais peut-être modifié en fonction de l’équilibre alimentaire sur la journée) : d’un produit céréalier, d’un fruit et d’un produit laitier. Les fruits oléagineux (amandes, noix, noisettes… mais pas plus d’une poignée par jour) sont des aliments à privilégier également, tout comme les fruits secs mais avec plus de modération pour leurs richesses en sucre (datte, baies de goji, cranberries, banane…). Attention, on parle bien ici de petites quantités : une collation n’est pas un repas complet !

Petite astuce ? On peut parler aussi de fractionnement alimentaire, c’est-à-dire que nous divisons en « deux temps » un repas complet avec plusieurs petites prises sur la journée. Par exemple, nous pouvons manger notre dessert un peu plus tard dans l’après-midi ou manger notre entrée un peu avant le dîner. On conserve notre équilibre et on favorise des petits volumes alimentaires pour tenir dans le temps !

A vous maintenant d’être attentif et à l’écoute de vos sensations de faim. Elles seules pourront vous dire si elles correspondent à un extra ou non !

 

Informations que vous pourrez retrouver sur le site à vous Poitiers. Chaque mois, j’y publierai un nouvel article sur un thème différent… Restez connectés ! 🙂

Laisser un commentaire